Forme du boitier

Le choix du boîtier de mesure est très important. Il doit correspondre aux attentes des utilisateurs et satisfaire de nombreuses fonctions techniques (voir l’extrait du CDCF ci-dessous). Il ne s’agit pas de réaliser un anémomètre de laboratoire manipulé avec une extrême précaution par des spécialistes, mais bien d’un appareil qui va être utilisé en plein air dans des conditions difficiles (milieu marin, poussières, chocs…).

Une donnée importante : le coût du moule...
L’obtention d’un boîtier en matière plastique nécessite la réalisation d’un moule en acier pour l’injection du plastique. C’est un investissement extrêmement coûteux. (20 000 € pour un boitier en deux parties)

Extrait du cahier des charges :

  • pouvoir contenir la partie électronique, circuit imprimé et piles.
  • pouvoir contenir le système de guidage en rotation de l’hélice.
  • avoir une surface suffisante pour accueillir le dispositif d’affichage et de commande.
  • posséder un trappe d’accès pour les piles.
  • être d’épaisseur suffisante pour résister aux chocs.
  • être étanche aux projections d’eau et résister au milieu salin.
  • être esthétique et ergonomique.
  • pouvoir recevoir un capuchon de protection du capteur

Choix de la forme

On observe chez les fabricants d’anémomètres deux grandes tendances en ce qui concerne la forme des boîtiers :

  • cylindriques, pour les appareils utilisant le  moulinet à coupelles (fig. 1).
  • rectangulaires, pour les appareils utilisant une hélice à axe horizontal (fig. 2)

En ce qui concerne  notre anémomètre …

Le fait d’utiliser un capteur bipale, permet l’utilisation d’un boîtier de forme rectangulaire (fig. 3). Le capteur qui a été imaginé peut se loger dans le prolongement du boîtier (fig. 4).

S’inspirer des formes qui marchent…

Les produits cosmétiques « For Men »  ont souvent fait l’objet d’études poussées en ce qui concerne le design. Les flacons ont des formes très ergonomiques (voir formes ci-dessous). Pour notre anémomètre, les techniciens designers ont essayé de s’en inspirer. « Un produit se vend mieux quand il est beau et possède une forme adaptée »…

Réalisation d’une maquette en bois

Caractéristiques de la maquette.

Matériau : bois (hêtre) et verni
Dimensions : Hauteur = 100 mm, Largeur = 60 mm,
Épaisseur = 28 mm
Outillages utilisés : scie, limes, papier à poncer, pinceau
Instruments de mesure : pied à coulisse et réglet


Choix d’une solution


A partir de la forme en bois, les techniciens ont imaginé à quoi pourrait ressembler l’anémomètre définitif. Les emplacements destinés à l’afficheur, aux boutons, aux capteurs, aux capuchons et à la pile ont été en grande partie définis. Le résultat est plutôt encourageant…

Simulation et Intégration des autres fonctions

La CAO 3D

Les dessinateurs du bureau d’études ont conçu un boitier de lecture en deux parties. Le boitier sera moulé. Il comporte des rainures permettant le maintien de la carte électronique, des trous usinés destinés au passage des boutons et de la trappe à pile. Le capteur viendra se fixer dans le trou de perçage du boitier supérieur…

Pour visionner le boitier avec eDrawings cliquer Ici
Télécharger le fichier : boitier_eole.easm

Les commentaires sont fermés.